Dominique Wolton
image 2
« La société de la connaissance qui se dessine n’est ni irénique, ni dépourvue d’antagonismes et de conflits d’intérêts. »
DW, Abondance et gratuité, pourquoi faire et jusqu’où ? , Revue Hermès n° 57, 2010

Avis à la pub, Le Cherche Midi, 2015, 183 p.

Création et autorégulation

« Depuis 80 ans, la France a bâti un modèle original d’autorégulation, entre réflexion et autodiscipline. Aujourd’hui, l’ARPP (Autorité de régulation professionnelle de la publicité), créée à l’origine en 1935 pour lutter contre la publicité mensongère dans la presse, a la mission de maintenir et de faire évoluer la concertation professionnelle des trois acteurs de la publicité : annonceurs, agences, médias. Multiplication des supports publicitaires, mondialisation, impact de la crise, mutation numérique : le contexte de la publicité n’a jamais été aussi complexe et difficile à déchiffrer. »

Ce livre permet de comprendre l’originalité du modèle français, précurseur en Europe, reconnu par les institutions. Il ouvre une réflexion sur les notions de responsabilité collective face à la législation à l’ère des communications sans frontières. Il retrace l’histoire des relations passionnelles entre les Français et la publicité depuis le XXe siècle.

Cet ouvrage collectif, sous la direction de Dominique Wolton, directeur et fondateur de la revue internationale Hermès, réunit les contributions inédites des membres du Conseil de l’éthique publicitaire (CEP) depuis 2005. Celles-ci sont complétées par des propos de personnalités de la société civile et professionnelle : Karine Berthelot-Guiet (CELSA), Maurice Lévy (Publicis) et Stéphane Martin (ARPP).

> Site de l’éditeur

Ecouter le comptoir digital sur Radio campus Paris


Suivant → ← Précédent
Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0