Dominique Wolton
image 2
« Si tout le monde s’exprime, qui écoute ? »
DW, Penser la communication, 1997

Le Tertiaire éclaté. Le travail sans modèle

En collaboration avec la CFDT, J.-Ph Faivret, J.-L Missika, Le Seuil, 1980, 371 p.

Le tertiaire éclatéMais où est donc passée la « société tertiaire », toute de consensus social, que l’on nous promettait à l’horizon des années soixante ? La crise économique l’a-t-elle reléguée au second plan ?

56% des salariés travaillent, en France, dans le tertiaire. Mais son unité s’effrite au rythme de son expansion. Et les conflits qui s’y déroulent détruisent l’image de « travailleurs sages »...

Le travail des femmes, l’intérim, l’informatique, les tours de bureaux, les nouvelles divisions du travail dessinent d’autres espaces de travail, d’autres modes de vie, d’autres aspirations. Avec le tertiaire éclaté, c’est finalement toute la société qui change, et les frontières entre industrie et services qui s’estompent.

Et le syndicalisme ? Il se transforme lui aussi et se détourne du modèle militant ouvrier, masculin, métallurgiste de la région parisienne.

Fédérations CFDT de la banque, de la chimie, des finances, des PTT, de la santé, des services, et Union départementale CFDT de Paris, sous la coordination confédérale de Michel Le Tron ; René Décaillon, Jeannette Laot, Edmond Maire ; Jean-Philippe Faivret, Jean-Louis Missika, Dominique Wolton.


Suivant → ← Précédent
Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0