Dominique Wolton
image 2
« Six milliards d’individus connectés représentent peut-être un rêve industriel, pas un projet politique. »
DW, Europe : agriculture et communication, même combat, Le Monde, 14 avril 2001

Francophonie et mondialisation

Revue Hermès, n° 40, CNRS Éditions, 2004, 420 p.

Francophonie et mondialisationLa mondialisation est une formidable ouverture, mais aussi un redoutable phénomène de rationalisation économique et de standardisation culturelle. Pour la Francophonie, le risque est la dilution de sa spécificité dans le flot des industries culturelles anglo-saxonnes dominantes. Le marché n’est pas toujours synonyme de respect de la diversité culturelle, surtout pour les pays moins avancés. Mais c’est aussi une chance car la Francophonie est présente sur tous les continents, et constitue un des acteurs essentiels de la diversité culturelle, en faisant cohabiter de multiples traditions tout en se référant aux Droits de l’Homme, à la démocratie et aux objectifs du développement durable.

Ce sont les forces et faiblesses de cette Francophonie, à l’épreuve de la mondialisation, qui est le cœur de ce numéro d’Hermès.

Texte intégral de la revue Hermès n° 40


Suivant → ← Précédent
Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0