Dominique Wolton
image 2

Interdisciplinarité

L’interdisciplinarité est un mode d’organisation de la recherche consistant à faire travailler ensemble des scientifiques issus de diverses disciplines sur un thème ou un objet commun. Elle se distingue de la pluridisciplinarité qui a pour objectif la mobilisation de plusieurs compétences pour résoudre un problème, avec mise en commun des résultats de la recherche mais sans interaction particulière, au niveau des problématiques. La transdisciplinarité consiste en la mise en circulation de concepts qui traversent plusieurs disciplines, en étudiant la façon dont chacune l’aborde.

Trois raisons rendent indispensable la mise en œuvre de démarches interdisciplinaires.
Tout d’abord, l’augmentation du volume global de connaissances produites dans tous les domaines rend évidente l’imbrication des différents champs du savoir. La biologie moléculaire se situe par exemple au point de rencontre de la biologie, de la physique et de la chimie ; mais elle comporte aussi des connexions avec l’électronique et l’informatique et ses applications réelles ou potentielles posent des questions concernant en premier lieu les sciences humaines et sociales.
Ensuite, la complexité des sociétés actuelles se traduit par l’intervention d’acteurs de plus en plus nombreux dans le champ scientifique. Les chercheurs se trouvent pris dans un jeu de relations avec de multiples parties prenantes, parmi lesquelles se trouvent les entreprises industrielles, les organismes financeurs de la recherche, les pouvoirs publics, les associations de citoyens, les médias.
Enfin, le développement de problèmes civilisationnels et environnementaux planétaires (réchauffement climatique, écologie, énergie…) implique de penser globalement les multiples dimensions des questions soulevées, donc de faire travailler conjointement des scientifiques issus de disciplines différentes.

L’interdisciplinarité recouvre des enjeux communicationnels pour au moins deux raisons. Pour sortir de l’hyperspécialisation. Pour faire dialoguer différentes cultures scientifiques. Dans les deux cas, il s’agit d’entrer dans un processus de négociation.


Suivant → ← Précédent
Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0