Dominique Wolton
image 2

Demain la francophonie

Pour une autre mondialisation, Flammarion, 2006, 195 pages

Demain, la francophonieLa diversité culturelle est l’enjeu politique majeur de la mondialisation. Si chacun veut bien participer à un monde ouvert, c’est à condition de conserver ses racines. Pas de mondialisation sans respect des identités, au premier rang desquelles les aires linguistiques qui traversent les continents, les pays riches et pauvres, du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest.

La Francophonie avec 175 millions de francophones, 63 pays et 711 millions d’habitants constitue un acteur majeur de cette cohabitation pacifique à construire. Mais les Français n’en sont pas fiers, alors qu’il s’agit d’une fenêtre formidable ouverte sur le monde. Ni nostalgie, ni reste de l’Empire, elle est au contraire le moyen de parler de tout. Et d’agir. La France est déjà multiculturelle avec les outre-mers et les enfants de l’immigration. Avec la francophonie, elle est de plain-pied dans la mondialisation et la diversité culturelle. Elle lui apporte une richesse humaine exceptionnelle. La francophonie, un vestige du passé ? Non, elle est la jeunesse et l’avenir. La solidarité et la diversité culturelle en actes. La possibilité de conjuguer autrement, culture, économie, démocratie et société.

Extraits

« La fin des distances physiques révèle l’étendue des distances culturelles. »

« La diversité culturelle, véritable richesse de l’humanité, peut devenir un cauchemar et un terrible facteur de guerre et de haine. Bien sûr, cette question a toujours existé, mais dans un monde ouvert où tout le monde voit tout, sait tout, elle devient vitale. »


Suivant → ← Précédent
Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0